La vie en boîte, 2017

Pour ce nouveau sujet, Il s’agira de vous ou de mettre une personne célèbre dans une boîte…

carrementHélas, pas comme cet habile contorsionniste… Mais à la manière de Marcel Duchamp, un grand artiste du XXème siècle, qui a fabriqué une « boite-en-valise » dès 1936, dans laquelle il va placer des miniatures de ces œuvres et Ready-made. Marcel Duchamp invente le concept de mini-musée portatif :

3_Marcel_Duchamp_Bo_te_en_valise_1936_1941

Voici une vidéo concernant la boîte en valise :

 

Cette manière de mettre « l’art en boîte » va donner des idées à un autre artiste, Christian Boltanski .
Boltanski travaille autour de notions comme la mémoire, le témoignage du passé, ou encore l’idée d’une « mythologie individuelle ».
Mythologie = Légendes, histoires fabuleuses, repères qui fondent une civilisation ( ex: la mythologie grecque )
Individuelle = la personne, l’individu.

Pour Boltanski, il faut se fabriquer une mythologie à travers sa propre expérience de la vie, rechercher et montrer ses propres traces archéologiques. Il faut se fabriquer un monde avec ce qui est important pour soi.

Voici un des résultats de ses recherches, la vitrine de référence de 1971 :

boltanski memoire 2

Cette vitrine présente divers éléments, fictifs ou non, de la vie de l’artiste en 1971.

En plaçant de simples éléments de la vie quotidienne dans une vitrine et en les mettant en scène dans un musée, Boltanski transforme le banal en œuvre d’art. Il pose ainsi la question des limites de l’art, tout comme Duchamp avec le ready-made. Est-ce une œuvre d’art ? Qu’est ce qu’une œuvre d’art ?

Dans ce contexte nous pouvons aussi interroger les œuvres de Robert Filliou et sa « galerie légitime ». Il présente avec ironie et dérision son histoire d’artiste. On est proche de l’anecdotique,  du petit rien. ( principe d’équivalence : bien fait, mal fait, pas fait )

AD05820_8

03-robert-filliou-tampon-600x600

Consignes :  A toi d’accumuler, de créer, de collecter des traces fictives ou réel de toi ou d’une personne célèbre et de présenter tes trouvailles dans une boîte.

Il faudra pour cela :
– Fabriquer une boite, une vitrine.
– Faire attention à la présentation et gérer « l’espace » de la boîte.
– Sélectionner, collecter, fabriquer, organiser, nommer avec des cartels les traces archéologiques.

Personnes, installation à la Monumenta, Paris, 2010

FICHE BREVET DISPONIBLE ICI : fiche brevet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s